/news/society

Valérie Plante participera à la commission parlementaire sur le cannabis

Sarah Daoust-Braun | Agence QMI

GEN-Conférence de presse de François Legault

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, participera la semaine prochaine à la commission parlementaire qui étudie le projet de loi pour resserrer l’encadrement du cannabis, souhaitant faire valoir les «particularités» de la métropole.

La mairesse se rendra à Québec discuter de l’approche de la métropole, qui autorise la consommation de cannabis dans les lieux publics, sauf où cela n’est pas permis pour le tabac. Le gouvernement caquiste souhaite de son côté interdire le pot dans les lieux publics et hausser l’âge légal de consommation de 18 à 21 ans.

«On a tellement fait nos devoirs, je me sens très solide et en ayant l’appui de la Direction de la santé publique [de Montréal], c’est quand même impressionnant», a-t-elle soutenu mercredi lors d’un point de presse, en précisant avoir aussi l'appui sur Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Valérie Plante à l’intention de faire part des «besoins spécifiques» de la Ville face aux cannabis. «J’ai déjà fait valoir à quel point à Montréal, on est 60 % de locataires, donc cette idée de consommer seulement à la maison tient plus ou moins. Le fait aussi qu’on est une ville universitaire avec beaucoup de jeunes, qui est le groupe le plus ciblé par rapport à la légalisation du cannabis», a-t-elle indiqué lors d’un point de presse, voulant aussi défendre le principe d’autonomie des villes.