/news/currentevents

Frappe majeure contre les Hells Angels et le crime organisé

Nicolas Saillant | Journal de Québec

La SQ a procédé à l’arrestation de 32 personnes en lien avec les Hells Angels qui contrôlaient le marché de cocaïne et drogue de synthèse dans tout l’Est du Québec et du Nouveau-Brunswick.

Le stratagème de peur et de monopole des Hells expliqué

La plus grosse prise de l’ERM au terme d’une enquête qui a été initié en août dernier serait Éric Blanchette, un prospect des Hells Angels du chapitre du Nouveau-Brunswick ainsi que son frère jumeau Yannick Blanchette.

 

L’opération porte un grand coup et vient à toute fin pratique éliminer la structure» dans l’est, affirme le porte-parole de la SQ Guy Lapointe.

Depuis août, 48 perquisitions ont été effectuées. Jeudi matin, 32 personnes ont été arrêtées et comparaîtront dans la journée alors que quatre autres individus sont toujours recherchés.

 

Au total, 6 kilos de cocaïne, 232 000 comprimés de drogue de synthèse et 640 000$ en argent comptant ont été saisis. Le réseau aurait engrangé des recettes de 2,4M$ en quelques mois alors qu’une quote de 250 000$ aurait été versée au Hells qui contrôle le marché complètement grâce à un «régime de peur» et «secondé par des groupes supporteurs», explique l’inspecteur-chef Lapointe.