/news/law

Sept ans de prison pour une sympathisante ontarienne de l'EI

Agence QMI

Legal law concept image gavel  screen display

Paul - stock.adobe.com

Une sympathisante ontarienne du groupe armé État islamique (EI) a été condamnée jeudi à sept ans de prison par une juge de la Cour supérieure de l'Ontario.

Le mois dernier, Rehab Dughmosh a été trouvée coupable des quatre chefs d’accusation qui pesaient contre elle, soit d'avoir quitté le Canada pour participer aux activités d'un groupe terroriste.

«Les accusations découlent de la tentative de Mme Dughmosh, en avril 2016, de se rendre en Syrie pour rejoindre les rangs de l'EI, et d'avoir attaqué des gens avec un couteau et un bâton de golf dans un Canadian Tire de Scarborough en Ontario, le 3 juin 2017», a souligné jeudi le Service des poursuites pénales du Canada, chargé de poursuivre les infractions relevant de la compétence fédérale.

Ce sont les policiers et des employés qui l’avaient finalement maîtrisé. L’un d’eux avait été légèrement blessé lors des événements.

Dans la même catégorie