/news/world

Retour d’une militante de l’EI : «finalement, j’ai changé d’idée!»

TVA Nouvelles

Une jeune Britannique qui avait rejoint le groupe État islamique en Syrie dit vouloir rentrer au Royaume-Uni, mais n’affiche aucun regret. Richard Martineau anticipe le casse-tête qui attend les pays qui devront voir rentrer au bercail d’autres cas comme celui de Shamina Begum.

«Ils ont quitté pour construire un califat islamique, mais ils se souviennent : ''c’était dont l’fun à l’époque où je demeurais dans un pays démocratique [...] Finalement, j’ai changé d’idée''», ironise le chroniqueur, précisant que c’est «une question de semaines» avant que le groupe djihadiste ne soit rayé de la carte.

Partie en 2015 encore adolescente avec deux amies, la jeune Shamima Begum a donné naissance à deux enfants sur place. Les bambins sont morts de malnutrition peu après.

«Imaginez les conditions dans lesquelles elle vivait. Là, elle revient, mais n’a aucun regret», affirme Richard Martineau, estomaqué.

En Grande-Bretagne, 900 personnes étaient parties combattre avec le groupe État islamique et 400 sont revenus. Du nombre, 40 ont été poursuivis.

«Ils sont partis en terroristes amateurs, mais ils reviennent en pros», s’inquiète Richard Martineau.

«C’est un casse-tête [...] Qu’est-ce qu’on fait avec ces gens-là? Comment peut-on prouver qu’ils ont commis des crimes là-bas? Essayez d’enquêter en Syrie vous!»

Dans la même catégorie