/news/homepage

De l’eau d’iceberg volée à une compagnie de vodka

Agence QMI

https://www.iceberg.ca/home

https://www.iceberg.ca/home

Un distilleur de vodka s’est fait voler 30 000 litres d’eau d’iceberg cette semaine à Terre-Neuve, laissant son propriétaire légitime abasourdi.

Le président d’Iceberg Vodka, David Meyers, a déclaré à la BBC ne pas comprendre qui et surtout pourquoi on aurait volé son eau, dont la valeur est estimée entre 9000 et 12 000 $.

Selon la Gendarmerie Royale du Canada (GRC), le ou les voleurs ont dû pomper l’eau qui se trouvait dans un hangar de Port Union, sur la côte atlantique, dans un camion-citerne.

David Meyers a déclaré à la BBC avoir découvert le méfait en début de semaine, lorsqu’un de ses gérants lui a rapporté qu’une de ses citernes était vide.

Les citernes se trouvaient pourtant dans un endroit sécurisé par des portes et portails fermés à clef.

Le geste est incompréhensible, selon David Meyers, puisqu’il n’existe pas de marché noir pour son eau. «Donc, si quelqu'un essaie de décharger 30 000 litres d’un camion-citerne ou quelque chose du genre, j'aimerais en entendre parler.»

Si l’eau est assurée, la production de vodka doit être arrêtée, puisqu’il faut attendre le printemps pour revoir un iceberg pointer le bout de sa crête. «C’est comme une récolte de raisin pour le vin, on ne peut faire qu’une récolte par an», a-t-il expliqué.

L’enquête est toujours ouverte, a indiqué la GRC.