/regional/montreal/montreal

Des propos malhabiles tenus par Luc Ferrandez?

TVA Nouvelles 

Le maire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, s’est attiré les foudres d’une activiste des droits des personnes à mobilité réduite à la suite d’un échange sur les médias sociaux.

Quelques jours après la tempête qui a laissé 40 cm sur Montréal, M. Ferrandez a contredit des citoyens qui jugeaient que les pistes cyclables étaient mieux déneigées que les trottoirs.

«Les pistes cyclables sont extrêmement mal déneigées, a-t-il écrit sur Facebook. En fait, l'immense majorité du réseau sert de lieu d'entreposage de la neige. Quelques kilomètres de pistes sont déneigés, mais amusez-vous pendant une tempête à les utiliser en fauteuil roulant, vous allez voir qu'elles sont loin de la perfection.»

Linda Gauthier, qui réclame notamment une accessibilité universelle au transport en commun, a jugé ce commentaire déplacé.

«Il a été irrespectueux, dans le sens qu’il nous demande d’aller nous amuser sur les pistes cyclables... Comme si on n'avait que ça à faire, comme si ce n’était pas déjà assez compliqué comme ça, a dit Mme Gauthier en entrevue à TVA Nouvelles. On ne peut même pas circuler sur les trottoirs, alors on ne peut certainement pas se rendre aux pistes cyclables.»

Le cabinet de Luc Ferrandez refuse de reconnaître que ces propos étaient malhabiles et a souligné qu’il ne fallait pas prendre les propos du maire au premier degré.

Il a également rappelé que si des trottoirs étaient moins bien déneigés que des pistes cyclables, comme sur le boulevard de Maisonneuve Est la semaine dernière, la situation était réglée rapidement.

Linda Gauthier s'étaient présentée aux élections municipales de 2017 pour un poste de conseillère de ville sur le Plateau-Mont-Royal.

Dans la même catégorie