/finance/homepage

Ce qu’il faut vérifier avant l’achat d’un condo

Frédéric Allali | Journal de Montréal

L’achat d’un condo, avec toutes ses particularités, est souvent une tâche complexe qui peut vite devenir une importante source de stress. Voici donc un petit guide des points essentiels à vérifier avant d’acheter un condo.

Sachez tout d’abord que pour bien vous renseigner sur un condo, vous devez prévoir un délai pour faire des vérifications dans la promesse d’achat ou le contrat préliminaire à la vente. Il est recommandé de prévoir un délai d’une quinzaine de jours pour réviser l’ensemble des documents liés à votre transaction.

Premières actions à faire

Voici trois vérifications à privilégier :

- Il est essentiel de vous informer sur les frais de condo afférents à votre future unité. Les copropriétaires doivent contribuer aux charges de la copropriété et aux frais reliés à l’exploitation de l’immeuble. Ces frais servent à couvrir les dépenses courantes d’entretien des parties communes de l’immeuble.

- Il est important de vérifier que votre vendeur est en règle quant au paiement des frais de condo. Si ce dernier a un compte en souffrance, c’est vous, à titre de nouveau propriétaire, qui devrez assumer les frais. De plus, si des travaux majeurs s’imposent, une cotisation spéciale pourrait être votée par le syndicat de copropriété pour payer ces travaux.

- Il est donc important de se renseigner sur l’existence de ce type de cotisation spéciale pour éviter de se retrouver à payer une cotisation surprise dès son entrée dans la copropriété.

Fonds de prévoyance

Pour faire face à ces dépenses imprévues, le syndicat de copropriété doit, selon la loi, prévoir un fonds de prévoyance dans lequel est versé un certain pourcentage des frais de condo payés.

Malheureusement, plusieurs syndicats ne le font pas. Avant d’acheter votre condo, assurez-vous qu’un tel fonds a été mis en place et qu’il est suffisant, car une fois l’unité achetée, vous devrez vivre avec le fonds existant. Ainsi, il vous appartient de vous renseigner sur la présence de ce fonds et sur la contribution qui y est faite.

Trop souvent, le fonds de prévoyance des copropriétés n’est pas assez garni, et ce, malgré l’imposition par le législateur d’une contribution minimale au fonds de prévoyance équivalant à 5% des frais de condo payés par les copropriétaires.

Gestion par le syndicat

Avant d’acheter, informez-vous de la gestion qu’a faite le syndicat de copropriété avant votre arrivée. Un premier indice d’une saine gestion du syndicat de copropriété se retrouve dans les états financiers de la copropriété. Consulter les états financiers vous permettra de constater par vous-même la santé économique de la copropriété et si elle a des fonds pour assumer les dépenses courantes ainsi que d’éventuelles dépenses d’entretien. Pour l’acheteur qui veut s’informer, cette pratique est plus que légitime et est recommandée.

Un autre indice de la gestion de la copropriété se retrouve dans les procès-verbaux des assemblées de copropriétaires. Une copropriété bien gérée tient de bonnes notes de ses rencontres et vous serez à même d’y voir si votre future copropriété fait de bons choix et gère correctement les biens communs. Une consultation des procès-verbaux d’assemblée vous révélera aussi si des conflits existent entre les copropriétaires ou si l’harmonie règne. Finalement, n’hésitez pas à demander le carnet d’entretien que les copropriétés bien gérées tiennent à jour en tout temps. Il est plus qu’utile, lors de l’achat d’un condo, de se renseigner non seulement sur l’existence d’un tel carnet, mais également de savoir si le syndicat le respecte.

Ces indices vous permettront de juger de la gestion de la copropriété et diminueront vos risques. Vous voulez acheter la paix, pas des problèmes.

Conseils

- Demandez d’avoir accès à une copie de la déclaration de copropriété, laquelle constitue le contrat qui lie tous les copropriétaires et qui contient toutes les règles de la copropriété.

- Renseignez-vous afin de vérifier quels sont les frais de condo payables mensuellement et si une cotisation spéciale a été votée ou est sur le point de l’être.

- Informez-vous sur l’existence d’un fonds de prévoyance et sur les contributions qui y sont faites.

- Consultez les procès-verbaux des dernières réunions annuelles du syndicat. Cela peut vous donner d’autres données pour évaluer la gestion de la copropriété et l’état du bâtiment.

Dans la même catégorie