/news/world

Le couple de Québec coincé en Haïti avec son enfant adopté rentre enfin au pays

Julie Couture | TVA Nouvelles

Courtoisie

Bonne nouvelle pour un couple de Québec qui était resté coincé avec son petit garçon nouvellement adopté en Haïti en raison des violentes manifestations.

À LIRE ÉGALEMENT:

Coincés à Haïti avec l’enfant qu’ils viennent d’adopter

Aude Roussel-Jobin et Simon Nolin, des résidents de Cap-Rouge, se trouvent présentement dans l'avion qui doit les ramener au pays, ce soir, avant leur retour à Québec, prévu demain matin.

L’avion de la petite famille a décollé de Port-au-Prince à 15h30 cet après-midi et atterrira à l'aéroport Montréal-Trudeau en soirée.

TVA Nouvelles a rencontré cet après-midi Carl Jobin, le père d’Aude Roussel-Jobin, qui se dit soulagé. S'il a craint pour leur sécurité au cours des derniers jours, il sait maintenant que dans quelques heures, sa fille et son gendre entreront au pays avec leur petit Damien.

Le couple se trouvait dans la commune de Pétion-Ville depuis le 23 janvier pour finaliser l'adoption de l’enfant d'origine haïtienne.

Mais la procédure qui devait durer tout au plus une ou deux semaines a été retardée en raison des tensions en Haïti. L'ambassade canadienne, fermée, et le gouvernement haïtien ont tardé à fournir les papiers d'adoption.

Résultat: Mme Roussel-Jobin et M. Nolin sont restés coincés au total presque un mois à Pétion-Ville alors que sévissaient de violentes manifestations. Le père de la Québécoise avoue avoir vécu des heures d’angoisse.

La famille prévoit aller accueillir le couple et son jeune enfant demain à Québec. Les proches se disent heureux et ont très hâte de rencontrer leur petit-fils nouvellement adopté.

Dans la même catégorie