/regional/montreal/montreal

Tempête: où se stationner à Montréal?

Béatrice Roy-Brunet | Agence QMI

GEN-STATIONNEMENT-NEIGE

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

Entre les bancs de neige et les opérations de déneigement, trouver une place de stationnement à Montréal peut devenir un vrai casse-tête.

Alors qu’une autre tempête de neige s’annonce, plusieurs ne savent déjà plus à quel endroit il est possible de stationner leur voiture sans risquer d’être remorqué ou enseveli sous la neige.

Le «24 Heures» a répertorié cinq façons de faciliter sa recherche de zones de stationnement en attendant le printemps.

1- Les stationnements de nuit gratuits

Plus de 1400 places de stationnement gratuites sont disponibles de 21 h à 7 h, uniquement lors des périodes de chargement de la neige. Stationnement de Montréal offre ce service dans différents arrondissements, en collaboration avec la Ville de Montréal.

GEN-STATIONNEMENT-NEIGE

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

 

2- Louer un stationnement avec l’application CityParking

Pour une solution temporaire, l’application CityParking permet de trouver un endroit pour se garer rapidement ou pour le réserver. Il est possible de louer un espace de stationnement appartenant à un citoyen pour quelques heures ou pour une journée, selon la disponibilité.

3- Utiliser les stationnements intérieurs payants

Les différents stationnements intérieurs de la Ville de Montréal demeurent un choix pratique. L’option, bien que plus dispendieuse, évite d’avoir à déneiger son automobile.

Parmi les prix les plus abordables, le stationnement du Complexe Desjardins, situé près de la station de métro Place-des-Arts, offre un tarif réduit de 12 $ les soirs de semaine et le week-end.

4- Louer un stationnement privé avec Park - Sharing Parking

Lorsque la neige rend le stationnement impossible sur la rue, l’application mobile Park - Sharing Parking permet de louer un stationnement privé à l’heure, à la journée ou au mois. Des propriétaires d’espaces de stationnement privés louent aux automobilistes découragés leur emplacement inutilisé à des coûts variables.

5- Les stationnements incitatifs du réseau de transport en commun

Pour les utilisateurs du transport collectif, laisser son véhicule dans les stationnements incitatifs disponibles à Montréal peut être une option avantageuse. Dans le cadre d’un projet-pilote d’exo, les stationnements incitatifs sont aussi disponibles aux usagers durant la nuit, sous certaines conditions.