/news/politics

Lisée dément la mort imminente du PQ dans un nouveau livre

TVA Nouvelles

Dans un livre à paraître en mars, l’ex-chef péquiste Jean-François Lisée se penche sur «le passé et l’avenir» du Parti Québécois et le revers subi par la formation aux dernières élections.

Son intervention publique se veut «positive, utile et pédagogique», selon un courriel envoyé au personnel du parti et aux députés péquistes, obtenu par TVA Nouvelles.

Six mois après les élections d’octobre 2018, l’ancien chef du Parti Québécois revient sur ses deux années à la tête de la formation politique. Battu dans sa circonscription de Rosemont, Jean-François Lisée avait annoncé sa démission à titre de chef du parti au lendemain d’une élection qui avait vu passer le nombre d’élus du PQ de 28 à 10.

Un constat

L’ancien chef du Parti Québécois estime que «la puissance grandissante avec laquelle le décès des souverainistes et de leur parti est prévu, prédit, annoncé, intégré, souhaité même» a été particulièrement nocive lors des dernières élections.

L’ouvrage soulignera l’omniprésence, dans le discours public, de ce courant qui prédit la mort du mouvement souverainiste au Québec. Pour Lisée, il s’agit là d’un obstacle plus important que «le cynisme ambiant, la fragmentation du mouvement indépendantiste [ou] l’attrait de la nouveauté que [son] parti peinerait à incarner».

Par ailleurs, l’ex-député souhaite offrir des leçons de politique appliquée qui permettront au lecteur de mieux comprendre le fonctionnement de la politique et des médias.

4e couverture livre JF Lisée

 

Dans la même catégorie