/news/society

Quatre créations pour les cyclistes urbains

Béatrice Roy-Brunet | 24 Heures

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

Des milliers d’amateurs de vélo ont visité le Salon du vélo à la place Bonaventure, qui se déroulait en fin de semaine. Parmi les 250 exposants, le «24 Heures» a repéré des accessoires et des morceaux d’équipement pour améliorer l’expérience des cyclistes de Montréal.

1. Un casque intelligent

 

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

 

Signaler ses déplacements aux automobilistes est primordial sur les routes de la métropole. Le casque intelligent de la compagnie torontoise Livall permet de mettre un clignotant, d’écouter de la musique à l’aide des haut-parleurs intégrés et de répondre au téléphone. «C’est plus sécuritaire, vous n’avez pas besoin de vos mains pour signaler les directions ou parler au téléphone», a expliqué Bo Zhang, directeur de la compagnie.

2. Une protection ludique pour le cadre

 

Protection vélo

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

 

Il est possible de protéger son vélo contre le soleil et les égratignures en posant une pellicule sur le cadre de la monture. La compagnie The Bikeshield Protection Group Inc propose de recouvrir tous les types de vélo, pour protéger ou seulement pour l’esthétisme. «C’est de la pellicule 3M, donc c’est décoratif ou sinon on a une pellicule de protection, qui est un grade automobile», a expliqué Mélanie Guérin de The Bikeshield Protection Group Inc.

3. Le Yulbike

 

Yulbike

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

 

L’entreprise montréalaise Solutions YUL inc. a pensé aux travailleurs de la métropole en construisant un vélo avec une assistance électrique nommé le Yulbike. Le cycliste peut choisir de solliciter un des cinq niveaux de l’assistance électrique pour réduire le pédalage ou s’aider dans les côtes. «C’est parfait pour des travailleurs qui ne veulent pas arriver au travail tout en sueur ou des gens qui étaient des bons rouleurs, mais que se sont blessés», a indiqué Sylvain Joannisse, vice-président, développement des affaires.

4. Un support à vélo mural

 

Support mural

BÉATRICE ROY-BRUNET/24 HEURES/AGENCE QMI

 

Suspendre les vélos au mur peut être nécessaire afin de désencombrer son logement. La compagnie montréalaise Husk & Brown a créé un support à vélo mural en bois de noyer pour les vélos. «On a fait notre design pour ne pas que les poignées cognent dans le mur, on a été cherché 22 pouces de distance, c’est le guidon le plus large que tu peux avoir», a expliqué Christian Martin, vice-président aux opérations et production.