/news/currentevents

Amendes salées pour des motoneigistes

Kate Tremblay | TVA Nouvelles

Des motoneigistes de Québec ont été interceptés par des agents de la faune qui étaient à bord d'un hélicoptère samedi dans la Réserve faunique des Laurentides.

Les cinq membres du groupe effectuaient du hors-piste dans le secteur de l'Étape lorsqu'ils ont aperçu l'appareil.

«Il s'est mis à tourner autour de nous assez bas, a expliqué l'un d'entre eux sous le couvert de l'anonymat. On se posait des questions. On pensait qu'une personne s'était blessée dans le coin et qu'on la cherchait. C'est quand il a atterri qu'on a vu des agents de la faune sortir et nous dire qu'on étaient en infraction.»

Les agents leur auraient indiqué qu'ils se trouvaient sur un territoire protégé pour le caribou forestier. Ils auraient reçu 365 $ d'amendes chacun.

«Ça l'air que les motoneigistes dérangent les caribous, mais pas les hélicoptères et les compagnies forestières qui bûchent sur ces terres», a lancé le motoneigiste en entrevue téléphonique à TVA Nouvelles.

Le groupe déplore l'absence de signalisation indiquant qu'il s'agit d'un territoire protégé et croit que le ministère de la Faune devrait mieux informer la population.

«Les agents de la faune nous ont dit que c'était à nous d'être au courant et que c'est notre responsabilité de s'informer», a précisé le motoneigiste.

Le groupe a publié des images de leur interception sur les médias sociaux pour dénoncer l'ampleur de l'opération.

«Pour nous ce n'est pas la contravention qui nous pose problème, ce sont les mesures extravagantes utilisées pour contrer les motoneigistes qui font du hors sentier, a affirmé le motoneigiste. On trouve que c'est injustifié d'utiliser un hélicoptère alors qu'ils pourraient utiliser des motoneiges. Ça coûterait moins cher aux contribuables, il me semble.»

Le ministère de la Faune a confirmé en fin de journée que cette opération menée par une dizaine d'agents de la faune des régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches avait pour but de contrer la motoneige hors-piste.

Il est interdit selon la loi de circuler hors sentier sur une réserve faunique. C'est précisément pour cette raison que les motoneigistes ont été mis à l'amende.

Par ailleurs, le ministère ne cache pas qu'en agissant ainsi, il veut aussi protéger un troupeau de caribous de 50 à 70 bêtes dont le secteur d'hivernage est situé sur le territoire de la réserve faunique.

L'opération avait été planifiée. Au total, 16 motoneigistes ont été mis à l'amende samedi.

Le ministère utilise un hélicoptère pour pouvoir épingler les motoneigistes fautifs dans des endroits plus difficiles d'accès.