/news/law

Arrêté pour le meurtre d’un ex-proche des Hells Angels

Vincent Larin et Axel Marchand-Lamothe | Journal de Montréal

Un homme de 33 ans a été accusé mardi du meurtre du trafiquant Sébastien Beauchamps, abattu par balle dans une station-service du nord de Montréal avant les Fêtes. 

Giovanni Jr Presta est soupçonné par les autorités d’avoir assisté plusieurs fois le tueur à gages présumé Frederick Silva, arrêté la fin de semaine dernière après une intense traque policière.

Silva aurait été filmé en pleine action par une caméra de surveillance alors qu’il faisait feu en direction de Beauchamps en décembre dernier, selon nos informations.

Cet ancien membre des Rockers, un club-école des Hells Angels, était soupçonné par ses pairs d’avoir été un informateur pour la police par le passé, d’après des documents de cour du projet Mastiff. Celui qui était surnommé Bass était l’une des cibles de cette enquête antidrogue, mais il n’a jamais été accusé.

Silva n’a toutefois pas encore été inculpé de ce meurtre. Il a été accusé de deux homicides, d’une tentative de meurtre, et pourrait avoir exécuté jusqu’à une douzaine d’assassinats commandés par le crime organisé, dont la majorité au Québec et quelques-uns en Ontario, selon les informations recueillies par notre Bureau d’enquête et Le Journal.

Il était l’un des criminels les plus recherchés au Québec depuis un an et demi lorsque le groupe d’intervention tactique a procédé à son arrestation dans le secteur Griffintown à Montréal dans la nuit de vendredi à samedi.

Aucun antécédent

Presta, de son côté, n’a aucun antécédent judiciaire. Il a comparu lundi et demeure détenu.

Son domicile de Terrebonne, sur la Rive-Nord, avait été perquisitionné par les forces de l’ordre samedi dernier, au moment de l’arrestation de Silva.

Il aurait notamment caché des armes utilisées par Silva pour plusieurs de ses délits, selon nos informations.

Presta et sa conjointe, Sonia Langlais, ont d’ailleurs aussi été accusé lundi de possession d’armes à feu prohibées, de silencieux, de munitions et de possession de pot et de métamphétamines dans le but de les vendre ou d’en faire le trafic.

- avec la collaboration de Michael Nguyen et Eric Thibault

 

Dans la même catégorie