/news/society

Combien pour recycler tout le verre du Québec?

Emmanuel Martinez | Agence QMI

 - Agence QMI

Il est possible de recycler tout le verre issu de la collecte sélective au Québec en investissant 50 millions $ pour la modernisation des centres de tri et le développement de débouchés, selon Eco Entreprises Québec (EEQ).

À la suite de projets pilotes, l’organisme à but non lucratif en est venu à cette conclusion dans son bilan du plan «Verre l’innovation».

Il estime qu’avec des investissements de 23 millions $ pour doter les centres de tri des équipements requis, le verre traité pourra atteindre un taux de pureté de 97 %.

De plus, 20 millions $ devront être déboursés pour permettre aux transformateurs d’acquérir les outils nécessaires. Finalement, sept millions $ sont requis pour des suivis de performance et des campagnes de sensibilisation.

Environ 120 000 tonnes de verre pourraient ainsi être recyclées.

«C'est une approche concrète et réalisable immédiatement, pour régler une problématique qui dure depuis trop longtemps. Visant l'ensemble des 23 centres de tri du Québec ainsi que la commercialisation de la matière, l'élargissement du plan Verre l'innovation à tout le territoire québécois peut être réalisé dans un horizon à court terme, offrant une superbe plateforme d'économie circulaire au verre québécois », a mentionné Maryse Vermette, présidente-directrice générale de EEQ, par communiqué, mardi.

L’organisme demande à l’État de mettre l’épaule à la roue afin que les bouteilles, pots et autres contenants de verre recyclés soient valorisés. Eco Entreprises Québec souligne qu’à l’exception des bouteilles de bières qui sont consignées et réutilisées localement, le verre n’est que très marginalement réutilisé sous sa forme originale.

Cependant, il peut servir pour faire de nouvelles bouteilles ou dans la confection d’abrasifs ou de ciments au lieu de prendre le chemin du dépotoir comme c’est trop souvent le cas.