/finance/homepage

Le producteur canadien de cannabis Aurora s'implante au Portugal

Agence France-Presse

Le géant canadien du cannabis Aurora a annoncé mardi son implantation au Portugal, via une prise de contrôle majoritaire d'un producteur local de marijuana médicale, ce qui lui permet d'être désormais présent dans 24 pays dans le monde.

Cette entreprise d'Edmonton, en Alberta, a indiqué dans un communiqué s'être entendue avec la société portugaise Gaia Pharm, qui dispose depuis le 21 février d'une licence pour produire du cannabis thérapeutique, afin d'acquérir 51% de son capital.

La filiale portugaise d'Aurora veut construire d'ici la fin du troisième trimestre 2020 une serre capable de produire environ deux tonnes d'herbe par an au Portugal, et le double dans «un deuxième temps».

Le Portugal constitue «un marché attrayant» en raison de sa «législation favorable aux producteurs» et de «la compétitivité de sa main-d'oeuvre», estime Aurora, soulignant que la loi portugaise permet «d'exporter dans les pays membres de l'Union européenne qui ont légalisé le cannabis médical».

En juillet dernier, le Parlement portugais avait autorisé l'usage thérapeutique du cannabis, rejoignant d'autres pays européens où la prescription de cannabis médical est déjà légale, tels que les Pays-Bas, l'Italie, la République tchèque, le Danemark ou l'Allemagne.

Le Parlement portugais a toutefois refusé il y a un mois d'autoriser la consommation de cannabis à des fins récréatives, qui n'est actuellement autorisée qu'en Uruguay, au Canada, et dans plusieurs États américains.

«Avec ce nouveau projet, nous sommes maintenant actifs dans 24 pays, ce qui constitue selon nous la plus grande présence dans le monde pour une compagnie de cannabis», s'est félicité le PDG d'Aurora Terry Booth.

Avec sa filiale portugaise, l'entreprise canadienne compte «prendre une part de marché importante sur le marché européen en forte croissance», a-t-il indiqué.

Aurora opère sur cinq continents, de l'Australie au Mexique, en passant par l'Afrique du Sud, Israël ou encore le Danemark.

Elle prévoit de produire 500 tonnes de cannabis par année d'ici mi-2020.

Cette annonce a fait bondir son action à la bourse de Toronto, où elle gagnait à la mi-séance 4,17%, à 9,99 dollars canadiens.

Avec une capitalisation boursière de 9,97 milliards de dollars canadiens, Aurora est la deuxième plus grosse compagnie de cannabis de la planète, derrière un autre canadien: Canopy Growth, qui pèse 20,49 milliards de dollars canadiens.

Dans la même catégorie