/news/society

Ados obèses et maladie cardiaque: une étude sonne l'alarme

TVA Nouvelles

L'obésité représente un risque accru de maladie cardiaque chez les enfants et les adolescents, confirme une étude américaine. Et si rien n'est fait, le système de santé va bientôt en subir les graves conséquences.

L'Association américaine de cardiologie sonne l'alarme. Pour la première fois, elle fait un lien direct entre l'obésité chez les jeunes et le risque de développer des problèmes cardiaques.

Une étude menée auprès de 2,3 millions de personnes pendant 40 ans révèle que les risques de décès par maladie cardiovasculaire sont deux à trois fois plus élevés si un adolescent a souffert d'embonpoint.

«L'enfant obèse devient l'adolescent obèse et a tendance à devenir l'adulte obèse, explique la Dre Mélanie Henderson, pédiatre-endocrinologue au CHU Sainte-Justine. Donc, on cumule sur toutes ces années-là un surpoids avec toutes les complications qui sont associées.»

Son équipe du CHU Sainte-Justine n'a pas attendu l'étude des cardiologues américains pour s'attaquer au problème. Avec de maigres moyens, elle a créé il y a neuf ans un centre dont la mission est de lutter contre ce problème de santé publique.

Chaque année, le Centre pédiatrique de prévention des maladies cardiaques du CHU Sainte-Justine reçoit entre 250 et 300 enfants, ainsi que leurs parents. Quelque 4% de ces jeunes patients, dont l'âge moyen est de 12 ans, ont déjà quatre facteurs de comorbidité.

Voyez le reportage complet d'Harold Gagné dans la vidéo ci-haut