/news/politics

Chambly mise sous tutelle

La ministre des Affaires municipales Andrée Laforest a annoncé que la Ville de Chambly a été mise sous tutelle. Cette nouvelle fait suite à l’intervention de l’UPAC mercredi matin.

À lire aussi : Perquisitions de l’UPAC à l’hôtel de ville de Chambly

À lire aussi : Sortie en règle du maire de Chambly contre l’UPAC

«Le Conseil des ministres a adopté un décret pour assujettir la Ville de Chambly au contrôle de la Commission municipale du Québec, a annoncé d'entrée de jeu la ministre. Cette décision a été prise dans l'intérêt premier des citoyens.»

Cette mise sous tutelle «se terminera seulement lorsque la Commission [municipale du Québec] jugera qu'il n'est plus nécessaire d'accompagner la Ville», a précisé la ministre.

De son aveu même, la Ville «a été mise sous les projecteurs plusieurs fois pour diverses raisons» au cours des dernières années.

Expulsion de citoyens lors d’un conseil municipal, poursuite contre des citoyens, mises en demeure contre des citoyens, allégations de harcèlement et d’abus de pouvoir du maire, a notamment énuméré la ministre.

La ministre a confirmé qu’elle suivait la situation de très près depuis sa nomination.

«Jamais je n’ai exclu la mise sous tutelle, mais l’analyse devait suivre son cours. J’ai recommandé au Conseil des ministres de mettre Chambly sous tutelle», a-t-elle expliqué.

L’Unité permanente anticorruption a mené ce matin des perquisitions à l’hôtel de ville de Chambly, en Montérégie, ainsi qu’au garage municipal et dans des bureaux administratifs. Trois mandats auraient été exécutés.

L’administration du maire Denis Lavoie est contestée depuis plusieurs mois par les citoyens.  

Les citoyens ont même fait circuler une pétition afin que le gouvernement mette la Ville de Chambly sous tutelle.    

Les Chamblyens n’ont pas digéré non plus la démolition de la maison patrimoniale Boileau, en novembre dernier.    

Le maire Denis Lavoie est en congé de maladie depuis quelques semaines.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.