/finance/homepage

Des salaires triplés grâce aux heures supplémentaires chez Hydro-Québec

Pierre Couture | Journal de Montréal

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La facture des heures supplémentaires a poursuivi son ascension chez Hydro-Québec l’an dernier, atteignant 164,6 millions de dollars (+8%). Certains employés ont même réussi à tripler leur salaire de base.

Les données dévoilées par Hydro-Québec font état d’une facture d’heures supplémentaires en hausse de 12,6 millions de dollars en 2018 sur la facture de 152 millions de dollars en 2017.

Mis à part les cadres de l’entreprise, les travailleurs les mieux payés chez Hydro-Québec en 2018 ont été du côté des répartiteurs du centre de contrôle du réseau de transport d’électricité situé à Montréal. Par exemple, un répartiteur a accumulé un salaire total de 321 823$, dont 172 711$ en heures supplémentaires et 30 374$ en primes diverses.

Davantage de pannes

Au total, la dizaine de répartiteurs de ce centre ont encaissé plus d’un million de dollars en heures supplémentaires et en primes diverses.

Les répartiteurs qui travaillent dans ce centre, dont le salaire de base est d’environ 130 000$, doivent gérer en temps réel la fiabilité, l’équilibrage et la tension du réseau électrique de la société d’État.

Selon Hydro-Québec, un manque de répartiteurs, causé par des départs à la retraite, a occasionné une surcharge importante de travail dans ce lieu jugé stratégique depuis trois ans.

Certains répartiteurs peuvent travailler jusqu’à 16 heures par jour dans ce centre en activité 24 heures par jour et 7 jours par semaine.

Hydro-Québec soutient que le nombre de pannes et d’évènements météorologiques a été plus élevé en 2018 que par les années passées, faisant exploser les salaires des monteurs de ligne.

Par exemple, un chef monteur de ligne a ainsi pu encaisser l’an dernier un salaire total de 272 079$ avec les heures supplémentaires (156 730$) et les primes (33 754$) alors que son salaire de base était de 81 597$ l’an dernier.

Hausse de 25% depuis 2015

La haute direction d’Hydro-Québec avait pourtant fait des heures supplémentaires une priorité au cours des dernières années.

Or, depuis l’arrivée du PDG Éric Martel à la tête d’Hydro-Québec en 2015, la facture annuelle des heures supplémentaires n’a jamais cessé de progresser, en hausse de 25%.

HEURES SUPPLÉMENTAIRES CHEZ HYDRO-QUÉBEC

2015: 131,1 millions $

2016: 132 millions $

2017: 151,5 millions $

2018: 164,6 millions $

Source : Hydro-Québec

Dans la même catégorie