/news/society

Les dangers des boissons énergisantes

TVA Nouvelles

On peut les acheter à l’épicerie, au dépanneur et même à la pharmacie: les boissons énergisantes sont banalisées, mais leur usage excessif n’en est pas moins dangereux  pour la santé.

Le cas de Jasmine Gitego, cette jeune femme de 27 ans qui s’est fait implanter un cœur artificiel après avoir abusé de ces boissons,  remet ces dangers à l’avant-plan.

Jasmine était une adolescente de 15-16 ans lorsqu’elle a consommé sa première canette de boisson énergisante. Près de 10 ans plus tard, elle en buvait de 4 à 8 chaque jour. Résultat: sa surconsommation de boisson énergisante l'a amenée à ingérer au fil des années une quantité astronomique de sucre.

La jeune femme s’est finalement retrouvée d’urgence à l’hôpital où les médecins lui ont fait passer une échographie cardiaque qui a démontré qu’elle souffrait d’insuffisance cardiaque sévère.

Le pharmacien en résidence du Québec Matin, Jean-Yves Dionne, expose les effets et les dangers de ces boissons.

«Il y a beaucoup plus de caféine que dans un cola, mais c’est formulé pour que la caféine n’ait pas le kick qu’on va avoir avec un café, donc quand on prend ces boissons-là je vais avoir l’effet stimulation, mais la taurine va calmer tout ça pour que j’aie moins l’effet palpitation et quand ça arrive il est minuit moins une», explique M. Dionne.

Les divers dangers d’une consommation excessive

-Dépendance

«Dès une canette par jour tous les jours, il y a un risque de dépendance qui apparaît».

-Arythmie, tachycardie, palpitations, extrasystoles

-Hypertension

-Lésion cardiaque et arrêt cardiaque

-Agitation, anxiété

-Tremblements

-Insomnie

-Maux de tête

-Irritabilité

-Nervosité

-Déprime possible

-Troubles de la concentration

«Combien de gens prennent une boisson énergisante pour augmenter la concentration, ça peut marcher un certain temps, mais tout de suite après c’est l’inverse qui se passe».

-Stimulation de l’acidité

-Augmentation des reflux

-Diarrhée

«On fait tout un tabac en voulant changer l’âge de consommation du cannabis (...) commençons donc par les boissons énergisantes», conclut le pharmacien.

 

 

Dans la même catégorie