/news/currentevents

Un ancien fidèle raconte les sévices qu'aurait infligés le pasteur

TVA Nouvelles

CAPTURE D'ÉCRAN/TVA NOUVELLES

Devant la caméra de TVA Nouvelles, un ancien fidèle de l’Église biblique baptiste métropolitaine sud souhaitant demeurer anonyme s’est confié sur les agissements du pasteur accusé d’avoir infligé des châtiments corporels.

«Je l’ai vu battre des enfants, leur donner des coups de bâtons: ceux qu’on prend pour mélanger de la peinture ou des règles de bois», a raconté l’homme, qui prenait part aux activités de cette église dans les années 90.

«Il y avait aussi des [pièce de bois] 2 po x 2 po. À un certain moment, il n’avait rien sous la main et il y avait des constructions dans l’Église. Il a donc pris ça pour donner des coups dans les jambes des enfants», a-t-il ajouté. Selon lui, les jeunes étaient alors âgés de 10 ou 11 ans.

À LIRE ÉGALEMENT:

Le pasteur et sa femme formellement accusés et remis en liberté

L’ancien fidèle du pasteur a aussi précisé qu’il ne s’attaquait pas à «ceux qui étaient capables de se défendre».

Lorsqu’il a confronté Mario Monette, ce dernier lui aurait répondu «qu’il était le maître dans son Église et qu’il pouvait faire ce qu’il veut».

En outre, l’homme a soutenu que tous les fidèles étaient forcés de verser 10% de leur salaire à l’église, peu importe leur revenu.

«Il y a une femme qui a carrément perdu son logement, a-t-il relaté. Elle s’est ramassée dans une chambre minable.»

Dans la même catégorie