/news/law

Coupable de menaces et de tentative de meurtre

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles 

Au palais de justice de Sherbrooke, Saad Amine Habboub a été déclaré coupable de menaces et de tentative de meurtre.

«Il n'y a aucune ambiguïté dans mon esprit. Vous vouliez définitivement régler le cas de la victime que vous teniez responsable de votre séparation et du fait que vous ne puissiez voir vos enfants», a mentionné la juge Claire Desgens à l'accusé de 49 ans.

Le soir du 15 novembre 2017, Saad Amine Habboub a pourchassé le véhicule d'une dame sur les rues Cambrai et Kitchener, dans l'ouest de la ville de Sherbrooke.

À ses yeux, tout ce qui lui arrivait était de sa faute. Après deux accrochages, le véhicule de la victime s'est immobilisé dans le stationnement d'une garderie.

Le pire a été évité grâce à un policier qui passait dans le secteur par hasard et qui a aperçu l'homme, un couteau à la main, fracasser la vitre du côté conducteur.

Malgré l'intervention de quatre agents de police, il a continué de menacer la victime en lui criant qu'il allait la tuer.

Ce n'est qu'après plusieurs avertissements des policiers que l'individu finira par se calmer et obtempérer.

«Jamais je n'ai eu l'intention de lui faire du mal, je voulais simplement lui faire entendre raison», avait témoigné l'accusé lors de son procès.

Son avocat avait plaidé que son client n'était pas dans un état normal lors des événements et qu'il n'a posé aucun geste avec le couteau permettant de croire qu'il avait l'intention spécifique d'attenter à la vie de la victime.

La juge n'a pas cru la version édulcorée de Saad Amine Habboub. Détenu depuis son arrestation il y plus de quinze mois, l'homme de 49 ans s'expose maintenant à une longue peine d'emprisonnement.

C'est le 8 avril que les avocats fixeront la date des représentations sur la peine.