/news/society

«On risque de basculer dans le printemps assez vite!»

TVA Nouvelles

Bien que des chutes de neige soient encore attendues, notamment dans la nuit de dimanche à lundi, les températures froides devraient faire place très bientôt à des températures beaucoup plus agréables sur la province.

En entrevue à 100% Nouvelles sur les ondes de LCN, le météorologue Alexandre Parent a précisé que la semaine de relâche à venir serait froide, mais agréable.

«On n’est pas dans les froids extrêmes. On est quand même en mars, et ce sera du temps ensoleillé. Le soleil a une certaine force en mars, donc même si on a un mercure maximal de -7 ou -8 Celsius, on peut ressentir une température tout près de zéro. Ce sont donc des conditions idéales pour les activités extérieures. Idéal également pour l’entretien des surfaces glacées et enneigées», a précisé M. Parent.

La semaine de relâche sera marquée par un régime hivernal malgré tout, mais sans extrême, sans pluie verglaçante, ni refroidissement éolien.

Une hausse plus marquée des températures devrait se faire plus nettement ressentir d’ici 10 jours, soit au cours de la mi-mars.

«Il y a de bonnes nouvelles en termes de température. Il faudra passer au travers des prochains 10 jours pendant lesquels on aura des températures sous les normales. La majorité des modèles montrent une cassure entre le 10 et le 15 mars. On pourrait vraiment changer de régime en termes de température, avec l’arrivée de températures printanières, même au-dessus de zéro.»

Selon les statistiques, nous n’avons pas eu de printemps hâtif ou plus chaud que les normales depuis 2013.

«Les différents modèles sont positifs en termes de température également pour la deuxième moitié du mois de mars. On risque de basculer dans le printemps assez vite», conclut-il.