/news/culture

Johnny Depp poursuit Amber Heard pour diffamation et réclame 50 M$

TVA Nouvelles 

L’acteur américain Johnny Depp poursuit son ex-femme, l’actrice Amber Heard, pour diffamation à la suite de la publication d’une tribune dans le Washington Post en décembre dernier. Il demande 50 millions de dollars en réparation.

«Mme Heard n’a pas été victime de violences conjugales», peut-on lire dans la poursuite, révélée par le média américain Deadline.

Dans sa tribune sur la violence conjugale, la vedette d’Aquaman avait promis qu’elle se battrait jusqu’au bout pour tenter d’améliorer le sort des femmes qui témoignent des abus dont elles sont victimes.

«J’ai eu une rare occasion de voir, en temps réel, comment les institutions protègent les hommes accusés d’abus», avait écrit Amber Heard, sans nommer Johnny Depp.

Selon la poursuite, Johnny Depp n’a jamais commis d’agression à l’endroit d’Amber Heard et les allégations portées à son endroit en 2016 étaient fausses. De plus, on soutient que ce «mensonge» a été élaboré pour servir la carrière de l’actrice.

Leur mariage s’était terminé abruptement sur une ordonnance restrictive à l’endroit de l’acteur et sur un règlement de sept millions de dollars, qu’Amber Heard avait remis à un organisme de charité.

L’avocat d’Amber Heard soutient que cette poursuite est un nouveau moyen pour faire taire sa cliente.

Dans la même catégorie