/sports/homepage

333 jours après la tragédie en Saskatchewan, il sort de l’hôpital

Agence QMI

Saskatchewan Health authority

Seul joueur toujours hospitalisé à la suite de la tragédie ayant frappé les Broncos de Humboldt, Morgan Gobeil a pu quitter lundi le centre hospitalier de Saskatoon où il a passé 333 jours.

Un communiqué émis par la famille du hockeyeur de 19 ans a précisé que celui-ci amorcera la prochaine étape de sa rééducation. Après s’être battu pour sa vie, Gobeil a dû se soumettre à diverses opérations et à de nombreuses thérapies, lui qui a notamment été touché au cerveau.

«La route est longue et représente un grand défi, mais nous croyons que la détermination et l’éthique de travail de Morgan seront les clés de son retour en force», a-t-on indiqué dans le texte dont le quotidien «Regina Leader-Post» a diffusé quelques extraits.

«Morgan n’est pas encore capable de parler ou de marcher. Cependant, nous espérons toujours que nous célébrerons un jour ces réussites», a-t-on ajouté.

Gobeil est au nombre des 13 blessés d’un accident qui a décimé l’équipe des Broncos le 6 avril 2018. L’autobus dans lequel se trouvaient les membres du club a heurté un camion conduit par Jaskirat Singh Sidhu dans l’est de la Saskatchewan. Sidhu a plaidé coupable à 29 chefs d’accusation de conduite dangereuse et connaîtra sa sentence le 22 mars. La Couronne exige une peine d’emprisonnement de 10 ans.

Dans la même catégorie