/news/currentevents

Des vendeurs itinérants profitent de la fin de RénoVert

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

Des vendeurs itinérants profitent de la fin du programme RénoVert, prévu le 31 mars prochain, pour mettre de la pression sur des clients vulnérables, a mis en garde l'Office de la protection du consommateur (OPC).

Le programme RénoVert donne droit aux propriétaires à un crédit d’impôt pouvant aller jusqu'à 20 % sur le montant de rénovations qui ont une incidence positive sur le plan énergétique ou environnemental. Pour y avoir droit, le contrat de service doit être signé avant le 31 mars 2019 et les travaux réalisés et payés avant le 1er janvier 2020.

« Des vendeurs itinérants utilisent cet argument pour vendre sous pression, a rapporté Kristelle Rivard, intervenante à l’Association coopérative d’économie familiale de l’Estrie. Ils sont très actifs ces jours-ci. La plupart du temps, ils essaient de vous vendre une thermopompe ou encore l’isolation de votre grenier».

Les consommateurs peuvent cependant payer jusqu’à six fois le prix régulier lorsqu'ils font affaire avec de tels vendeurs.

Une citoyenne de l'Estrie a été approchée par un vendeur itinérant. «On me disait que je pouvais faire des économies importantes sur ma facture d’électricité et que j’étais admissible à un programme du gouvernement. Mais je sentais qu’on me mettait de la pression. Il fallait que ça se fasse immédiatement», a raconté Geneviève Tardif.

L’Estrienne a senti l’arnaque et n’a pas conclu de transaction, mais elle tenait à éveiller la vigilance des gens.