/news/culture

Michael Jackson banni des ondes de plusieurs stations de radio au Québec

La diffusion du documentaire-choc sur Michael Jackson n’a pas tardé à entraîner des répercussions. Au Québec, plusieurs stations de radio ont officiellement banni le chanteur des ondes.

CKOI et Rythme ont arrêté de jouer les vieux succès du chanteur, nous confirme Christine Dicaire, directrice des communications de Cogéco Média, propriétaire des deux antennes. La station musicale anglophone montréalaise The Beat participe également au boycottage. Cette décision est survenue lundi matin, moins de 12 heures après l’entrée en ondes de Leaving Neverland, un documentaire de HBO en deux parties contenant de troublantes allégations d’agressions sexuelles sur mineurs contre Jackson. La conclusion du film a été diffusée hier soir.

«Nous sommes attentifs aux commentaires des auditeurs et [Leaving Neverland] crée des réactions», indique Christine Dicaire.

«Prudence» ailleurs

Du côté des autres stations, «prudence» semble être le mot d’ordre. Chez Rouge et Énergie, on «évalue la situation», nous a répondu Mélanie Sylvestre, chef des relations publiques chez Bell Média, qui détient ces stations.

Chez ICI Musique, la direction suit «avec attention l’évolution du dossier», mais «laisse à ses équipes la liberté ou non de programmer une chanson de Michael Jackson», indique Émilie Brazeau-Béliveau, chef des communications-marketing radio. Mme Brazeau-Béliveau rappelle toutefois que Jackson tourne rarement à l’antenne du diffuseur public, qui privilégie le contenu canadien et francophone.

Dans la même catégorie