/regional/abitibi

Projet de mine au Lithium en Abitibi: Québec confirme la tenue d’un BAPE

Agence QMI

Le ministre de l’Environnement Benoit Charette a annoncé mardi que le projet minier Authier Lithium de Sayona en Abitibi-Témiscamingue fera l’objet d’une étude par le Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE).

Le ministre Charrette a en effet confirmé par communiqué que le projet «est assujetti à la procédure d'évaluation et d'examen des impacts sur l'environnement menant au BAPE».

Cette évaluation par le BAPE est obligatoire parce que «le projet minier aura une capacité maximale journalière d'extraction supérieure au seuil de 2000 tonnes métriques», a fait savoir le ministre.

Le projet devra faire l'objet d'une consultation publique sur ses enjeux, d'une étude d'impact du promoteur, d'une période d'information publique menée par le BAPE et d'une analyse environnementale du ministère de l’Environnement.

«Ultimement, le promoteur pourra présenter les mesures de protection de l'environnement susceptibles d'assurer l'acceptabilité de son projet tant sur les plans social et environnemental que sur le plan économique», a précisé le ministre.

Les partis d’opposition à l’Assemblée nationale et plusieurs groupes de la société civile avaient fait front commun, il y a deux semaines, pour exiger la tenue d’une étude du Bureau d’audience publique sur l’environnement (BAPE) concernant ce projet.

Le ministre avait alors dit préférer attendre que ses fonctionnaires effectuent le travail d’analyse du dossier avant de prendre une décision.

Sayona Québec, une entreprise australienne, souhaite exploiter le gisement Authier situé dans la municipalité de La Motte à 45 kilomètres au nord-ouest de Val-d'Or. L'exploitation du minerai de lithium se ferait à ciel ouvert sur une période de 18 ans.

Dans la même catégorie