/news/law

Accident mortel d'autobus: une autre poursuite contre Ottawa

Agence QMI

Service rapide par bus SRB à Ottawa

Le Journal de Qu�bec

Une femme qui a été gravement blessée dans l'accident d'autobus qui a fait trois morts à Ottawa en janvier dernier poursuit à son tour la Ville d'Ottawa et la société de transport OC Transpo pour plus de 6 millions $.

Lynn Ellis, une adjointe administrative de Transport Canada, prenait place dans l'autobus à deux étages d'OC Transpo qui s'est encastré dans la station Westboro, le 11 janvier dernier, est-il expliqué dans la poursuite déposée en cour mardi et relayée par le «Ottawa Citizen» mercredi.

Au cours de l'accident, sa jambe est demeurée coincée alors qu'elle a été projetée vers l'avant, entraînant de graves blessures. Son genou droit a subi des fractures, tandis qu'elle a dû recevoir des greffes de peau.

«Sa jambe droite a subi d'importantes blessures orthopédiques qui empêcheront la plaignante de pouvoir marcher normalement à nouveau», est-il détaillé dans la poursuite, qui évoque que Lynn Ellis devra recourir à une canne, voire à une marchette, pour se déplacer jusqu'à la fin de ses jours.

En plus des blessures physiques, Lynn Ellis a subi un important choc psychologique, elle qui a perdu son amie Anja Van Back, une femme de 65 ans qui a péri dans l'accident. L'employée de Transport Canada assure avoir des problèmes de sommeil et avoir subi un choc post-traumatique à la suite de l'accident.

Mme Ellis réclame donc 6,3 millions $ en dédommagement. Elle poursuit la Ville d'Ottawa et OC Transpo, ainsi que la province de l'Ontario et la conductrice de l'autobus, Aissatou Diallo.

D'autres poursuites et demandes de recours collectif ont aussi été déposées dans ce dossier au cours des dernières semaines.

Dans la même catégorie