/news/currentevents

Deux policiers de la SQ affectés à des tâches administratives

TVA Nouvelles

Deux autres policiers viennent d'être affectés à des tâches administratives à la suite du retrait provisoire de Martin Prud'homme à la tête de la Sureté du Québec (SQ).

Mercredi, la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a annoncé qu’elle relevait temporairement le directeur général de la SQ de ses fonctions après avoir été informée d’«une allégation relative à des infractions criminelles» à son endroit.

À LIRE ÉGALEMENT:

Martin Prud’homme visé par la chasse aux sorcières

Selon ce que notre Bureau d’enquête a appris, ces infractions alléguées seraient liées à l’enquête du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) sur les fuites à l’UPAC et sur l’arrestation du député Guy Ouellette.

Or TVA Nouvelles a appris jeudi qu’André Boulanger, l’ancien directeur des opérations de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), et Caroline Grenier-Lafontaine, qui gérait l’enquête sur Guy Ouellette, ont également été confinés à des tâches administratives en lien avec cette enquête que mène actuellement le BEI.

Dans la même catégorie