/regional/sherbrooke/estrie

Une mère endeuillée souhaite un cours obligatoire pour les VTT

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

 - Agence QMI

Une mère de Stanstead, en Estrie, demande de rendre obligatoire un cours de conduite pour les véhicules tout terrain (VTT). Le fils de Ngaire DeNora, Miles, est décédé dans un accident en 2017.

«Il venait de s’acheter la machine. C’était sa première et sa dernière promenade. Il n’avait aucune expérience», a raconté Mme DeNora à TVA Nouvelles.

Myles n’avait que 24 ans au moment de l’accident qui lui a coûté la vie, quand il a foncé dans le poteau d’une clôture.

«S’il avait suivi une formation, mon fils serait encore en vie», croit sa mère.

Effectivement, aucun permis n’est nécessaire pour conduire un VTT. Même chose pour une motoneige ou un VTT côte-à-côtes.

Ngaire DeNora souhaite qu’une formation soit obligatoire, comme c’est le cas pour un Spyder de Can-Am.

«Pour pouvoir conduire ce véhicule à trois roues, une formation de huit heures, quatre théoriques et quatre pratiques, est obligatoire», a expliqué le directeur de Performance NC à Sherbrooke, Claude Roy.

Véhicules récréatifs

Pour conduire un véhicule récréatif, qui a quasiment la taille d’un autobus, un simple permis de conduire de classe 5 (ce que la plupart des automobilistes possèdent pour conduire leur voiture) suffit.

«Nous, on donne toujours une formation maison et un essai routier pour que les gens se familiarisent avec le véhicule, a indiqué le propriétaire d’Élégance VR, Sylvain Veilleux. Nous ne sommes pas obligés de le faire, mais je trouve ça important.»

Dans la même catégorie