/buzz

La popularité de Nickelback débattue... à la Chambre des représentants

TVA Nouvelles

Les débats sont incessants sur le groupe de rock canadien Nickelback. Mais c’est plutôt rare que la popularité du band soit débattue jusqu’à la Chambre des représentants.

Jeudi, le républicain Rodney Davis (Illinois) et le démocrate Mark Pocan (Wisconsin) débattaient d’une motion sur le fait que les prisonniers sont calculés, dans les recensements et les listes électorales, selon l’adresse de leur prison, plutôt que selon celle de leur dernière résidence connue. Cette pratique a pour effet de «vider» certains comtés et d’en avantager d’autres.

Pendant les échanges, le démocrate est revenu sur le fait que le public avait été appelé à commenter cette pratique dans une consultation.

«J’aimerais souligner qu’en 2016, quand le bureau du recensement a demandé des commentaires sur la question sur les 77 000 personnes qui ont participé, seulement 4 voulaient conserver cette pratique, a lancé M. Pocan. Tout le reste veut du changement. (4 sur 77 000), c’est probablement le pourcentage de gens dans ce pays qui pensent que Nickelback est leur band préféré. C’est plutôt bas.»

Devant l’air surpris de son adversaire, c’est à ce moment qu’il a compris qu’il venait de se mettre les pieds dans les plats...

«Pourquoi est-ce que vous critiquez un des plus grands bands des années 1990?», lui rétorque son adversaire.

«Wow... On vient de découvrir aujourd’hui une autre différence entre les démocrates et les républicains au Congrès», a lâché M. Pocan.