/regional/homepage

Nouveau départ pour le «NM Apollo»

TVA Nouvelles

Le traversier NM Apollo, à quai depuis une semaine en raison d’une avarie, est parti vendredi après-midi pour se rendre à Godbout.

Il a quitté à 14 h le Bas-Saint-Laurent pour se rendre sur la Côte-Nord avec 70 véhicules à son bord, soit presque sa capacité maximale. Les vents d’environ 60 km/h n’ont pas affecté la décision de le laisser prendre la mer.

Rappelons que le lundi 25 février, le traversier a percuté le quai de Godbout à sa première arrivée. Il a été envoyé en réparation.

Le CTMA Voyageur, appelé en renfort, n’a pu qu’effectuer quelques traversées avant d’être renvoyé sur sa liaison habituelle, avec les Îles-de-la-Madeleine. La Société des traversiers du Québec a donc dû rétablir sa desserte par avion.

Un lien de confiance à rebâtir

Plusieurs automobilistes qui s'apprêtaient à monter à bord du Apollo se disaient heureux de ne pas avoir à faire un détour de plus de 800 kilomètres par Québec, mais indiquaient toutefois que leur confiance envers ce lien s’était amoindrie.

«Je passe par Québec la plupart du temps, comme ça je n’ai plus à m’en soucier. Ils annulent à la dernière minute et quand on prévoit des visites de chantiers on ne peut pas se permettre de manquer notre tour», a déclaré un entrepreneur en construction à TVA Nouvelles.

«On prie pour que ça traverse, parce que je perds beaucoup de clients, il faut qu'il se passe quelque chose, il nous faut un meilleur bateau que ça», a lancé le propriétaire d’une entreprise de plomberie résidentielle.

«On est contents, parce qui sinon on aurait annulé notre voyage sur la Côte-Nord, on serait probablement allé en Gaspésie pour notre semaine de vacances en motoneige alors ça aurait brimé la Côte-Nord», a indiqué un touriste à TVA Nouvelles.

Si tout se passe comme prévu, les citoyens de l’Est-du-Québec pourront traverser d’une rive à l’autre par les voies maritime et aérienne ce week-end.

La navette aérienne entre Mont-Joli et la Côte-Nord sera maintenue jusqu’à dimanche, en raison de la semaine de relâche, et peut accueillir depuis jeudi le double de passagers sur chaque vol.

Dans la même catégorie