/news/politics

Prud’homme pourra reprendre son poste s’il est blanchi, affirme la ministre

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a confirmé vendredi que le directeur général de la Sûreté du Québec Martin Prud’homme, relevé temporairement de ses fonctions en raison d’allégations d’infraction criminelle, pourra réintégrer ses fonctions s’il est blanchi par l’enquête qui le concerne.

Elle se trouvait vendredi après-midi à Saint-Jérôme pour une annonce sur un programme de prévention et d'intervention en matière d'exploitation sexuelle des jeunes.

«Tout ça est hypothétique, on ne sait pas le dénouement de l’enquête. Je ne veux présumer de rien, parce que c’est au Bureau des enquêtes indépendantes de faire la lumière sur les tenants et aboutissants de cette situation.»

La ministre a mentionné que l’impact sur la réputation du policier le plus haut gradé de la province avait été soupesé par les hauts fonctionnaires avant de le relever de ses fonctions.

Rappelons que mercredi, la ministre a annoncé que le policier était relevé de ses fonctions en raison d’allégations d’infractions criminelles. Selon ce que TVA Nouvelles a pu apprendre, elles seraient liées à l’enquête du BEI sur les fuites à l’UPAC et sur le député Guy Ouellette.

«On se devait d’agir rapidement, de manière responsable pour protéger l’intégrité de l’institution qu’est la Sûreté du Québec», a-t-elle dit.

Par ailleurs, la ministre n’a pas voulu donner de nouveaux détails sur l’avancement de l’enquête en cours.

«Je dois m’en tenir à la même prudence, peut-être excessive, que j’ai eue mercredi quand j’ai eu à annoncer cette nouvelle délicate et complexe. Je dois à tout prix préserver l’intégrité de l’enquête à la fois dans les faits et dans l’apparence.»

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.