/finance/homepage

Comment savoir si vous volerez sur un Boeing 737 MAX 8?

TVA Nouvelles

Le Boeing 737 MAX 8 construit par le géant de l’aviation américain est sous les projecteurs depuis deux jours après qu’un deuxième appareil de ce modèle eut été impliqué dans un accident en moins de cinq mois.

À la suite de l’écrasement d’Ethiopian Airlines, dimanche, de nombreux pays et lignes aériennes ont décidé de clouer au sol les Boeing 737 MAX 8, mais les trois transporteurs canadiens qui l’exploitent (Air Canada, WestJet et Sunwing) n’ont pris aucune mesure à cet égard.

Comment pouvez-vous savoir si vous volerez sur un Boeing 737 MAX 8?

- Si vous achetez vous-même votre billet d’avion en ligne, le transporteur indique généralement, au moment de choisir les segments de vol, l’appareil qui sera utilisé.

- Si vous faites affaire avec un agent de voyage, ce dernier sera en mesure de vous renseigner sur le modèle d’avion.

- Si vous avez déjà acheté votre billet et que, comme la majorité des gens, vous n’avez pas remarqué l’appareil qui exploitera le vol, vous pouvez consulter un site comme SeatGuru.com. En entrant le nom de la compagnie aérienne, le numéro de vol et la date de ce dernier, le site vous donnera non seulement le type d’appareil, mais aussi un plan détaillé de la cabine.

Dans tous les cas, sachez que le transporteur peut décider jusqu’à la dernière minute de changer le modèle d’appareil qui effectuera le vol.

Pas d’inquiétude

Par ailleurs, la plupart des passagers rencontrés ce matin à l’aéroport Montréal-Trudeau n’étaient pas particulièrement inquiets quant au fait que des Boeing 737 MAX 8 soient en  service au pays.

«Vaut mieux investiguer avant de réagir un peu trop vite. J’appuie la décision. Ça ne m’inquiète pas», a confié un voyageur.

«Ça ne m’inquiète pas du tout. C’est le moyen de transport le plus sécuritaire», a ajouté une passagère.

Un autre homme a pour sa part dit être «vraiment inquiet» de la situation.

Aucun recours

Les passagers inquiets qui refuseraient de monter à bord d’un Boeing 737 MAX 8 ont très peu de recours possibles.

Jean Collette, de l’Association des agents de voyages du Québec, a confirmé à TVANouvelles.ca qu’aucune réclamation ne peut être faite au Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyages ou encore à un assureur privé à ce sujet.

 

«Tant et aussi longtemps que le transporteur continue d’opérer, c’est parce qu’il est certain que cet appareil est sécuritaire», a-t-il expliqué.

Un passager pourrait cependant choisir de modifier son vol, mais pourrait alors devoir payer des centaines de dollars, tout dépendant de la classe tarifaire sélectionnée lors de l’achat du billet.

Dans la même catégorie