/regional/sherbrooke/estrie

Sherbrooke à une tempête de fermer ses dépôts à neige

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles 

Pas moins de 240 cm de neige sont tombés en moyenne en Estrie depuis le début de l’hiver. Si ce total est normal, c’est plutôt l’accumulation au sol qui donne des maux de tête aux municipalités. Cet hiver, 50 cm sont demeurés au sol, soit plus du double que la normale. Plusieurs dépôts à neige sont ainsi remplis à pleine capacité.

La Ville de Magog a bien failli devoir ouvrir un deuxième site de dépôt à neige. Une demande avait été acheminée en ce sens au ministère de l'Environnement, mais a finalement été abandonnée. La Ville a plutôt décidé d'engager un entrepreneur pour tasser la neige. Une opération qui a coûté 20 000 $ aux contribuables magogois.

«Nous croyons avoir fait assez d'espace pour pouvoir finir l'hiver», indique la porte-parole de la Ville de Magog, Claudia Fortin.

À Sherbrooke, la ville est à une tempête de devoir fermer ses sites de dépôts à neige. Il n'y a pas seulement les municipalités qui manquent de place. Ce matin, les déneigeurs étaient encore à l'ouvrage. «Il n'y a plus de place, on pousse!», lance un d'entre eux.

Dans la même catégorie