/regional/montreal/laurentides

Boisbriand récupère 1 million $ perdu à cause de la corruption

Yves Poirier

 - Agence QMI

La corruption a été dévoilée au grand jour en 2009 à Boisbriand et, 10 ans plus tard, l'administration de la mairesse Marlene Cordato est parvenue à récupérer de l'argent volé aux contribuables dans le cadre de stratagèmes de corruption et de collusion.

Selon les informations recueillies par TVA Nouvelles, Boisbriand récupérera environ 1 million $ obtenus notamment auprès d’entreprises collusionnaires et individus au terme d’ententes de gré à gré et en vertu du programme de remboursement volontaire.

Toujours selon nos informations, Lino Zambito fait partie de ceux qui ont pris part à des ententes de règlements.

L'ancien entrepreneur en construction de la compagnie Infrabec et témoin vedette de la commission Charbonneau avait écopé d’une sentence de deux ans moins un jour à purger dans la communauté pour fraude, corruption et complot en lien avec le scandale de Boisbriand sur le financement politique.

On peut dire sans se tromper que la mairesse Cordato et Lino Zambito sont loin d’être amis. En effet, Mme Cordato avait dénoncé une tentative de trucage de l’élection municipale orchestrée, entre autres, par Lino Zambito.

Plusieurs résolutions avaient été adoptées en 2010 à Boisbriand afin de resserrer les processus d’octroi de contrats.

Une conférence de presse est prévue à 11 h, jeudi, à Boisbriand.