/news/politics

Jean-Martin Aussant se défend d’avoir «hypnotisé Catherine Fournier»

TVA Nouvelles

Au cœur de nombreuses discussions au cours des derniers jours, l’ex-député et ancien chef d’Option nationale Jean-Martin Aussant a fait une mise au point, notamment sur sa relation avec la députée Catherine Fournier.

À lire également

Catherine Fournier quitte le PQ pour siéger comme indépendante

Départ de Catherine Fournier : ce qui se dit en coulisses

«Je parle souvent à des gens impliqués en politique [...] Ceci dit, je n’ai pas hypnotisé Catherine Fournier pour qu’elle prenne la décision de siéger comme indépendante», a-t-il écrit sur Facebook.

Il a également tenu à préciser qu’il n’est plus en politique active, mais qu’il continue d’être souverainiste. Toutefois, il n’a pas l’intention de fonder un nouveau parti.

«J’ai deux enfants et je travaille sur des mandats professionnels prenants et emballants. Ça remplit un agenda», précise-t-il.

Dans son message publié en début d’après-midi, il revient sur sa présence à un forum au Théâtre de Quat'Sous mardi soir en tant que panéliste.

«Mon amie Catherine Fournier était présente. Mon ami Pierre Curzi y était aussi voyez-vous ça. Christian Bégin aussi et plein d’autres personnes intéressantes. Seraient-ils en train de comploter quelque chose? Je ne pense pas», explique-t-il.

Il devait également discuter avec des étudiants mercredi, mais n’a pu se présenter. Il a expliqué être victime d’un virus ou d’une intoxication alimentaire. «Rien de plus grave, pas de complot ici non plus».

L’ex-homme politique dit suivre avec intérêt tout ce qui s’est passé dans les derniers jours dans la politique québécoise.