/news/politics

Tous réunis contre le projet de 3e lien

Jean-François Racine | Journal de Québec

SIMON CLARK/JOURNAL DE QUÉBEC

Nul ne pourra douter du grand pouvoir de mobilisation de Québec solidaire.

«Y a crissement du monde!» a joyeusement lancé en guise d’introduction la députée de Taschereau, Catherine Dorion.

Pour sa part, son collègue, le député solidaire de Jean-Lesage, avait aussi promis que la salle serait trop petite pour accueillir tous les opposants au projet de 3e lien. On peut dire qu’il a tenu parole même si certains n’y croyaient pas.

«C’était un pari de répéter partout “ça va déborder, ça va déborder”. Mais c’est le fun de parier sur vous», a lancé Sol Zanetti après avoir été chaudement accueilli par 300 militants entassés au D’Auteuil, incapables de bouger ou presque.

Grossir les rangs

Pendant environ 90 minutes, les solidaires ont d’ailleurs annoncé, Catherine Dorion en tête, que cette relance de la mobilisation citoyenne ne pouvait que prendre de l’ampleur.

«C’est une expérience pour aller plus loin », a-t-elle affirmé. « Faut que ça marche, faut qu’on le fasse. Que ce soit le début de quelque chose de gros», a ajouté Zanetti.

Dans un objectif précis, plusieurs bénévoles bien identifiés sollicitaient un par un la présence des citoyens sur place à d’autres rassemblements de QS.

Une «fiction»

Cette campagne ne fait que commencer, ont-ils promis, ridiculisant au passage plusieurs fois les radios de Québec et leurs animateurs connus, vite devenus des têtes de Turc. Le chef de l’opposition à l’hôtel de ville de Québec, Jean-François Gosselin, a également été écorché par les participants à cette soirée populaire.

Sur le terrain, plusieurs activités s’organisent présentement, comme une grande tournée prévue à l’île d’Orléans le 14 avril prochain. «Argumenter avec douceur et passion ! J’ai une confiance extraordinaire dans le pouvoir de l’information», a expliqué Sol Zanetti.

Avec un esprit caustique, le professeur de littérature Simon-Pierre Beaudet a comparé le projet de 3e lien à la construction du Centre Vidéotron et à la «fiction» du retour des Nordiques.

«Je suis heureux de donner mon appui entier au projet de 3e lien, qui va enfin régler le problème de la congestion routière à Québec!» a ajouté avec ironie l’auteur de Fuck le monde, qui s’ouvre sur un avant-propos de Catherine Dorion.

Dans la même catégorie