/news/world

3100 vols annulés en 2 jours à cause de la «bombe cyclonique»

TVA Nouvelles | D'après CNN et AFP

La «bombe cyclonique» qui frappe le cœur des États-Unis continue de causer bien des désagréments pour les voyageurs.

Ce matin, plus d’un millier de vols supplémentaires ont été annulés, dans la grande majorité des cas, à l’aéroport de Denver, dans le Colorado, selon des données de Flightware.com rapportées par CNN.

À LIRE ÉGALEMENT:

Des vents dignes d’un ouragan de catégorie 2 au Colorado

Une «bombe cyclonique» s’installe sur les États-Unis

Le toit d'un entrepôt d'Amazon soufflé par des vents violents

Ceux-ci s’ajoutent aux quelque 2000 annulations de vol enregistrées hier en raison des conditions météorologiques extrêmes, pour un total de près de 3100 vols annulés.

 

Une violente tempête de fin d'hiver a balayé mercredi le Nebraska, l'Iowa, le Colorado et le Wyoming, où le blizzard et des inondations ont entraîné des évacuations, la fermeture de routes et des pannes de courant. Des vents de force d’ouragan ont aussi été signalés.

À Denver, l’aéroport a d’ailleurs dû fermer toutes ses pistes à cause des conditions glacées et de la mauvaise visibilité. De nombreux passagers y ont passé la nuit, alors que les employés s’employaient à les accommoder. Quatre des six terminaux de l’aéroport ont rouvert tôt ce matin.

La tempête, que les services météorologiques américains ont qualifiée de «cyclone des Grandes Plaines aux proportions historiques», doit se déplacer vers l’est aujourd’hui.

Cet épisode météorologique, qui devrait se poursuivre quelques jours, «pourrait être un événement très violent», a déclaré le gouverneur de l'État voisin du Nebraska, Pete Ricketts. Il a fait état d'inondations et d'évacuations dans plusieurs localités.

Dans la même catégorie