/news/society

«Bombe cyclonique»: conséquences étonnantes sur le Québec

TVA Nouvelles

Le Québec sera touché vendredi et samedi par les restes de la «bombe cyclonique» qui a provoqué des blizzards et des vents de force d’ouragan sur une large partie du territoire américain.

Toutefois, ces restes n’auront rien à voir avec ce qui se passe du côté sud de la frontière, en nous offrant un répit de l’hiver avec l’arrivée de douceur.

À LIRE ÉGALEMENT

EN IMAGES | La «bombe cyclonique» établit un record

3100 vols annulés en 2 jours à cause de la «bombe cyclonique»

Des vents dignes d’un ouragan de catégorie 2 au Colorado

Au lieu d’avoir droit à une tempête monstre, le système nous apportera de l’air chaud et humide et des précipitations sous forme de pluie. Assurément «pas de tempête», a indiqué à TVAnouvelles.ca, Simon Legault d’Environnement Canada.

Le système qui entrera lentement sur nos secteurs dès jeudi en journée remontera jusqu’à la Baie-James.

«La poussée de chaleur que l’on ressent à Montréal, il fait 5 degrés présentement (jeudi midi), est liée à ce système», explique le météorologue.

La pluie se mettra de la partie dès la nuit de jeudi à vendredi, où des accumulations de l’ordre de 10 à 20 mm sont prévues, en Abitibi et sur le sud-ouest du Québec.

De la pluie verglaçante, entre 2 et 3 mm, est attendue sur la Côte-Nord.

Peu ou pas de neige devrait tomber sur le Québec, si ce n’est qu’un mince 5 cm possiblement sur la Côte-Nord.

Un peu de neige est prévu samedi pour les Laurentides, l’Outaouais, et l’Abitibi.

Retour du froid

Ce système et la chaleur qu’il apporte avec lui nous quittera en fin de journée samedi, et des températures plus froides seront de retour.

Dès dimanche et lundi, des minimums de -10 degrés Celsius et des maximums de -3 sont attendus.

«On aura beaucoup de soleil, et les températures se réchaufferont graduellement au cours de la semaine», conclut Simon Legault.

 

 

Dans la même catégorie