/news/law

Cafouillage de l’A13: jusqu’à 1375 $ par automobiliste

TVA Nouvelles

Chaque personne prise sur l’autoroute 13 ou 520 lors de la tempête de mars 2017 recevra au minimum 350 $ et au maximum 1375 $, selon le temps passé dans son véhicule enlisé.

C’est ce qui a été convenu dans l’entente hors cour négociée avec le gouvernement québécois, dont les détails ont été dévoilés ce matin. Ils se partageront un montant de 2 millions $.

 

Quelqu’un qui est resté quatre heures dans son véhicule recevra 350 $, quelqu’un qui y a passé plus de 10 h a droit à 1100 $. Cette somme peut être majorée de 25 % selon certaines conditions (femmes enceintes, enfants, conditions médicales, arrêt de travail ou hospitalisation occasionnés).

Ces montants sont attribués pour chaque personne qui a été prisonnière d’un véhicule, et non seulement pour le conducteur.

«Dans les circonstances, c’est un règlement tout à fait honnête et raisonnable duquel on est très heureux, souligne l’avocat Marc-Antoine Cloutier, qui a piloté l'action collective. Ça a été une négociation fort sympathique avec le gouvernement, qui a mis en place des mesures dès la suite de l’événement et qui n’a pas tenté de cacher sa responsabilité. On est heureux d’avoir pu régler ça rapidement.»

Revoyez ci-dessous notre reportage effectué dans la foulée de l'événement

Rappelons que quelque 2000 victimes sont restées coincées pendant des heures en pleine nuit dans leur voiture pendant une mégatempête de neige, en raison d’un important cafouillage dans le déneigement

Si certaines victimes ne sont pas d’accord avec les sommes versées, elles pourront choisir de poursuivre elles-mêmes au civil le gouvernement du Québec.

Fait à mentionner, une action collective est toujours en cours contre la Ville de Montréal.

Dans la même catégorie