/regional/montreal/montreal

Des dépôts à neige presque remplis à Montréal

TVA Nouvelles

On n'avait pas vu autant de neige à Montréal depuis longtemps, si bien que certains sites de dépôts à neige sont pratiquement à leur pleine capacité.

À bord de l’Hélicoptère TVA Nouvelles, la journaliste de TVA Nouvelles Kariane Bourassa a pu constater la situation en compagnie de Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal.

 

Depuis le début de l’hiver, il est tombé environ 210 cm à Montréal. Parmi les 12 sites de dépôt à neige, certains commencent à être remplis à un niveau critique, notamment à Anjou. Le site Ray-Lawson est plein à 90 % de sa capacité.

«Pour l’ensemble de nos sites, on a encore de la place pour une petite tempête», a mentionné M. Sabourin.

Depuis le début de la saison, il a fallu près de 350 000 voyages de camion pour ramasser toute cette neige.

 

Au dépôt Armand-Chaput, on a reçu environ 1 million de mètres cubes de neige, et il reste encore un peu de place. Si le site a l’air petit du haut des airs, reste qu’il est long comme 15 terrains de football, rappelle M. Sabourin.

La Ville de Montréal peut aussi compter sur une quinzaine de chutes à neige, qui reçoivent entre 25 et 30 % de toute la neige. Celle-ci tombe dans un trou de 30 mètres de profondeur, dans un couloir d’égout de 5 mètres de large, «gros comme un tunnel de métro», décrit M. Sabourin.

«Là, on a un avantage, parce que la capacité est illimitée. Cette neige-là va être traitée à la station d’épuration.»

 

Dans la même catégorie