/news/world

EN IMAGES | La «bombe cyclonique» établit un record

TVA Nouvelles

La «bombe cyclonique» qui frappe les États-Unis depuis mercredi, a battu un record en termes de pression atmosphérique, et a provoqué aussi un blizzard très puissant dans le nord-ouest, des vents violents dans le centre dans le sud-ouest, des inondations et autres perturbations.

À LIRE ÉGALEMENT

3100 vols annulés en 2 jours à cause de la «bombe cyclonique»

Des vents dignes d’un ouragan de catégorie 2 au Colorado

Une «bombe cyclonique» s’installe sur les États-Unis

Une bombe cyclonique se produit habituellement lorsque la pression atmosphérique perd 24 millibars en 24 heures.

Dans le cas de cette tempête, la pression atmosphérique a chuté de 33 millibars de la journée de mardi à mercredi, indique CNN.

Alors que la tempête traverse les États-Unis, le temps violent continue de sévir. En plus de provoquer un blizzard dans le Colorado, il a provoqué des inondations dans l'Iowa, l'Illinois et le Missouri - principalement le long du fleuve Mississippi.

 

Il a également déclenché des vents violents dans plusieurs États. Des vents de force ouragan ont été ressentis du Colorado jusqu'à Amarillo, au Texas.

Des rafales de vent de 80 à 160 km/h sont attendues  dans le Colorado, le Nouveau-Mexique, le Texas et l'Oklahoma.

Dans certaines régions, les rafales peuvent atteindre 170 km/h.

Les tempêtes violentes, les crues soudaines, le brouillard épais et les possibles tornades constituent également des menaces alors que le système la tempête frappe la partie centrale du pays.

Par ailleurs, un météorologue de la NWS de Rapid City, au Dakota du Sud a été filmé alors qu’il envoyait un ballon météo dans le blizzard. Déterminé, le professionnel a failli être soufflé par les rafales, mais semble avoir réussi la manœuvre.

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie