/news/politics

Le Québec souverain dans un avenir prévisible: «les chances sont très élevées», affirme Manon Massé

Geneviève Lajoie | Journal de Québec 

Simon Clark/Agence QMI

Les chances pour que le Québec devienne un pays indépendant dans un avenir prévisible «sont très élevées», estime la chef parlementaire solidaire Manon Massé.

«Pourquoi ? Parce que l’avenir qui pousse actuellement les jeunes, l’avenir étant les jeunes, choisissent largement le véhicule de Québec solidaire, qui ne se cache pas d’être un parti indépendantiste», a-t-elle plaidé aujourd'hui en conférence de presse à Québec.

Si le Parti québécois a connu des jours meilleurs, QS rallie de plus en plus de souverainistes, insiste Mme Massé.

Cette dernière n’a pas voulu s’étendre sur la récente démission de la jeune députée Catherine Fournier, qui a quitté le Parti québécois pour siéger comme indépendante et qui a eu des mots très durs pour son ancienne formation politique.

La chef parlementaire de QS estime néanmoins que le temps où les souverainistes devaient se réunir sous la bannière d’un «navire amiral» est désormais révolu.

Selon Manon Massé, «c’est possible» que les solidaires profitent de la mauvaise posture du PQ.