/regional/sherbrooke/estrie

Les cours d’eau seront surveillés de près ce week-end en Estrie

Jean-François Desbiens | TVA Nouvelles

La situation des cours d'eau en Estrie est stable et le niveau des rivières est normal. La situation pourrait toutefois changer avec le réchauffement des températures et les précipitations de pluie à venir au cours de la journée de vendredi.

La neige au sol représente environ 200 millimètres de pluie, sa fonte graduelle n'inquiète pas les autorités civiles.

Ce qui fait craindre et pourrait devenir problématique, c'est l'accumulation de glace et la présence d'embâcles.

La situation n'a rien de dramatique, mais mérite qu'on y porte une attention particulière.

À Coaticook, des travaux ont été effectués sur la rivière afin d'affaiblir le couvert de glace qui peut atteindre jusqu’à deux pieds d’épaisseur.

Les puisards ont été nettoyés et l'embouchure du ruisseau Pratte a été libérée de tout obstacle pouvant empêcher l'écoulement du surplus d'eau.

Pour l'instant, les autorités municipales disent qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

À Compton, les riverains de la rivière Moe ont reçu jeudi matin un avis préliminaire d'évacuation.

Le couvert de glace qui recouvre le cours d'eau étroit et peu profond est une source de préoccupation.

On veut que les citoyens soient prêts à toute éventualité, même si la situation est loin d'être aussi alarmante qu'il y a cinq ans. En janvier 2014, des embâcles avaient provoqué une montée soudaine des glaces, ce qui avait endommagé certaines maisons.

Un couvert de glace recouvre aussi la rivière Saint-François.

Bien que les risques d'inondation à Sherbrooke soient réels, il n'y a aucune crainte à y avoir pour les prochains jours, le niveau de la rivière est bas et en mesure d'absorber la fonte de vendredi et samedi.

Pour la suite à moyen terme, les précipitations de pluie jumelées à la fonte de la neige pourraient devenir problématique.