/news/politics

Qui veut la peau du PQ? «On a la réponse, c’est Catherine Fournier»

TVA Nouvelles

Le départ fracassant de Catherine Fournier du Parti québécois continue de susciter beaucoup de réactions et les analystes de «La Joute» tentent encore de faire sens de la décision de la députée.

À LIRE ÉGALEMENT

Le Parti québécois pourrait disparaître, selon Catherine Fournier

Selon Jonathan Trudeau, «le chat est sorti du sac».

«La réponse à la fameuse question que pose Jean-François Lisée est claire. Qui veut la peau du Parti Québécois? C’est Catherine Fournier et quelques autres personnes, dont Jean-Martin Aussant», ajoute l’analyste.

Jonathan Trudeau souligne d’ailleurs l’argument de la députée de Marie-Victorin affirmant que «ça prend une forme d’organisation politique» pour relancer l’option souverainiste.

«On disait CQFD en mathématique. Ce qu’il faut démontrer, c’est qu’elle pense que le Parti québécois doit mourir avant qu’il y ait un autre parti. C’est clair comme de l’eau de roche.»

Régine Laurent a aussi soulevé des questions quant à la manière dont ce spectaculaire départ a été orchestré.

«Je me pose encore des questions sur sa stratégie. En entrevue, elle a dit que d’autres gens vont s’additionner. Il me semble qu’avant de faire une sortie fracassante, tu t’assures que dans les heures et les jours qui suivent, ce monde-là va venir t’appuyer et créer le mouvement», juge l’analyste.

«Elle veut l’unité et le rassemblement et elle-même en sort. Trouvez l’erreur», conclut-elle.

 

Dans la même catégorie