/regional/quebec/quebec

Régis Labeaume se porte bien

TVA Nouvelles et Journal de Québec

Un jour seulement après l’annonce du cancer du maire de Québec Régis Labeaume, ce dernier se porte bien, selon son attaché de presse.

À lire également

Le maire Labeaume souffre d'un cancer de la prostate

«Ce cancer-là n’a pas choisi la bonne personne»

Paul-Christian Nolin a vu le maire jeudi matin au travail. Il dit que M. Labeaume absorbe toujours le choc, mais qu’il va bien.

Pour l’instant, ils ne connaissent pas encore les plans de traitement du maire, mais M. Nolin laisse savoir qu’ils vont ajuster l’horaire du maire en fonction du plan à suivre.

L’attaché du maire n’est pas en mesure de dire s’il sera présent pour le budget provincial qui sera présenté le 21 mars, ils prennent ça un jour à la fois.

Présent au conseil municipal

Même s’il combat un cancer de la prostate, le maire Labeaume sera bel et bien présent au conseil municipal du lundi 18 mars.

C’est du moins ce que son attaché de presse, a affirmé ce matin au Journal, au lendemain de l’annonce de la maladie du maire.

«Le maire vaque à ses occupations habituelles. Aucun dossier [dont il est chargé] n’a été transféré. Le transfert se fera au besoin», a ajouté M. Nolin.

Il est également trop tôt pour parler de dates précises concernant la période de convalescence du maire ou d’un éventuel transfert momentané des pouvoirs à la mairesse suppléante Michelle Morin-Doyle.

«Pour la convalescence, on ne le sait pas. Cela va dépendre de résultats des tests médicaux. Sinon, on n’est pas dans un scénario de vacance du pouvoir», a soutenu l’attaché de presse.

Le tramway continue d'avancer

Par ailleurs, les gros dossiers que mène de front le maire Labeaume vont vraisemblablement continuer d’avancer. En ce qui concerne le réseau de transport structurant, le ministre québécois des Transports, François Bonnardel, a assuré ce matin que les démarches ne seraient pas du tout ralenties par la maladie du maire.

«Ça n’enlève rien au fait qu’on se tient informés. Je le tiens informé, semaine après semaine, de l’avancement des travaux et de nos discussions. On collabore de part et d’autre pour nous donner les informations dont on a besoin pour faire avancer ce projet qui est très important pour lui et qui est très important pour notre gouvernement.»

Le ministre s’est dit attristé par l’annonce de la maladie de M. Labeaume et lui a envoyé des mots de réconfort. «Je lui ai envoyé un petit mot hier [mercredi], en fin de journée, quand je suis sorti du conseil des ministres et que j’ai appris la triste nouvelle. Je suis persuadé, connaissant bien le maire Labeaume, qu’il va battre ce foutu cancer.»

– Avec la collaboration de Taieb Moalla et Stéphanie Martin

Dans la même catégorie