/news/politics

Des investissements de 4,8 milliards pour les routes

TVA Nouvelles

Si vous en avez assez des cônes orange sur les routes, il faudra prendre votre mal en patience puisqu’il n'y aura pas de ralentissement de cadence, dans les prochaines années. Transports Québec prévoit investir 4,8 milliards de dollars en réfections de toutes sortes d'ici 2021.

«On n'a qu'à se souvenir du viaduc de la Concorde, voilà quelques années déjà, rappelle le ministre des Transports François Bonnardel. On ne veut plus de catastrophe comme celle-là au Québec.»

«Les cônes orange seront encore très présents sur la ville de Montréal et en périphérie», soutient le ministre

On annonce 1,4 milliard de dollars pour l'état de la chaussée, 1,9 milliard pour les infrastructures et, notamment, les ponts ainsi que 1,4 milliard pour la sécurité et l'efficacité des routes.

Quelque 955 millions de dollars seront consacrés aux travaux de la métropole.

«C'est 39 millions de dollars pour la chaussée, 864 millions pour la structure et 52 millions pour les infrastructures comme telles», indique la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau.

Parmi les chantiers qui apparaîtront bientôt il y a entre autres le pavage de l’autoroute Décarie entre l’autoroute 40 et la rue Sherbrooke. On va également procéder au pavage du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine avant les travaux majeurs qui débuteront en 2020.

Dix ans plus tard, le projet du réaménagement de l'échangeur Dorval, près de l'aéroport, devrait aussi enfin être complété.

Les montants investis n'ont pas augmenté, mais le ministre Bonnardel promet plus de transparence. D'ailleurs, les détails de tous les chantiers seront en tout temps accessibles sur le web.

Dans la même catégorie