/news/world

Un tireur de Christchurch décrit comme un extrémiste australien

Agence France-Presse

Un tireur qui a tué au moins quarante-neuf personnes dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande vendredi est un extrémiste de droite australien, a déclaré le premier ministre australien Scott Morrison.

À LIRE ÉGALEMENT

Attaques terroristes contre des mosquées: au moins 49 morts

La Nouvelle-Zélande vit l'une de ses journées «les plus sombres»

Les fusillades dans deux mosquées de Christchurch sont l'oeuvre d'un «terroriste extrémiste de droite, violent», a-t-il dit, expliquant que l'enquête était aux mains des autorités néo-zélandaises.

Il a confirmé les informations de presse selon lequel l'attaquant était un citoyen australien, sans donner plus de détails sur son identité.

Les services de sécurité australiens se penchent sur les liens possibles entre l'Australie et cette attaque, a-t-il précisé en offrant tout son soutien à la Nouvelle-Zélande.

«Nous ne sommes pas seulement des alliés, nous ne sommes pas juste des partnenaires, nous somme une famille», a-t-il souligné.

La police de Nouvelle-Zélande a indiqué avoir arrêté trois hommes et une femme après les attaques contre deux mosquées de Christchurch, mais n'a pas donné leur identité.