/news/law

Une 4e personne accusée de complicité après le fait

Charel Traversy | TVA Nouvelles

Un présumé meurtrier est maintenant ciblé pour la mort de Jean-Christophe Gilbert, retrouvé sans vie avec une autre victime, Steve Lamy, dans une voiture calcinée à Trois-Rivières, en octobre dernier.

Gilles Guilbault, 63 ans, qui faisait déjà face à une accusation de complicité après les faits et d’introduction par effraction chez Steve Lamy, fait maintenant face à quatre nouvelles accusations, soit de meurtre non prémédité, d'avoir braqué une arme à feu sur la victime, de voies fait avec une arme tranchante et de menace.

Jean-Christophe Gilbert aurait été tué le 2 octobre dernier, puis son corps aurait été démembré le 8 octobre, avant d'être placé dans une voiture avec la dépouille de Steve Lamy. Deux jours plus tard, les policiers retrouvaient la voiture incendiée et les corps calcinés des deux hommes.

La semaine dernière, les policiers avaient déjà identifié Gilles Guilbault comme un complice du double meurtre.

«C'est une enquête toujours en cours même si des gens ont été arrêtés et accusés. L'enquête se poursuit et les arrestations et les accusations aujourd'hui découlent de cette enquête», a expliqué vendredi Me Julien Beauchamp-Laliberté, procureur de la Couronne.

TVA Nouvelles a appris que la résidence de Steve Lamy, un entrepreneur en construction, a été de nouveau fouillée, jeudi, par les enquêteurs de la Sûreté du Québec. Au même moment, une jeune femme de 22 ans, Shanny Haley, de Champlain, a été arrêtée et accusée de complicité après le fait du meurtre de Jean-Christophe Gilbert.

«Shanny est un témoin clé dans cette affaire. L'accusation ce n'est pas la vérité. Elle a été soumise à des menaces de mort. Elle était là au mauvais moment. Elle dormait. Elle a entendu des cris. J'ai jamais entendu parler de Jean-Christophe Gilbert. Je ne le connais pas», a déclaré la mère de Shanny Haley, Sylvie Bellefeuille.

Shanny Haley reviendra devant le tribunal le 19 mars. Elle demeurera détenue d’ici là. Son avocat doit faire une demande à Cour supérieure si elle veut recouvrer sa liberté.

Par ailleurs, le lien entre ce double meurtre et la mort d'Ophélie Martin-Cyr, retrouvée assassinée dans un champ de Yamachiche, à l’ouest de Trois-Rivières, à la même époque, se dessine de plus en plus: parmi les conditions imposées à Shanny Haley, à Gilles Guilbault et aux deux autres complices, Noémie Morin et Mauricio Severino Peralta, figure l'interdiction de communiquer avec René Kègle et Francis Martel, deux hommes accusés du meurtre d'Ophélie.

Dans la même catégorie